Légende des trois tamis - Etudes de l'impact des serments sur les engagements présents

Aller au contenu
Contes à Rebours

Les trois tamis
Un jour, un homme vint trouver le philosophe Socrate et lui dit  :
Ecoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s’est conduit.
 Je t’arrête tout de suite, répondit Socrate. As-tu songé à passer ce que tu as à me dire au travers des trois tamis?
Et comme l’homme le regardait d’un air perplexe, il ajouta  :
Oui, avant de parler, il faut toujours passer ce qu’on a à dire au travers des trois tamis.
Voyons un peu  !
Le premier tamis est celui de la vérité.
As-tu vérifié que ce que tu as à me dire est parfaitement exact?
 Non, je l’ai entendu raconter et…
 Bien  ! Mais je suppose que tu l’as au moins fait passer au travers
du second tamis, qui est celui de la bonté.
Ce que tu désires me raconter, est-ce au moins quelque chose de bon?
L’homme hésita, puis répondit  :
Non, ce n’est malheureusement pas quelque chose de bon, au contraire…
 Hum! Dit le philosophe.
Voyons tout de même le troisième tamis, celui de l'utilité.
Est-il utile de me raconter ce que tu as envie de me dire  ?
 Utile?, Pas exactement…
 Alors, n’en parlons plus  ! Dit Socrate.
Si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère l’ignorer.
Et je te conseille même de l’oublier…

Apologue de Socrate (philosophe grec (V- IV ème siècle avant notre ère)

Retourner au contenu | Retourner au menu